Juin 27, 2021 by deyloul

Les jeunes Mourabitounes ont quitté le championnat arabe de moins de 20 ans après avoir perdu leur match, samedi soir, contre l’équipe égyptienne par quatre buts à un (4-1) dans le cadre de la troisième et dernière manche de groupes.

Les mauritaniens ont entamé le match avec un unique point récolté suite à deux rencontres : un match nul face au Niger et une défaite contre l’Algérie.

Les deux équipes ont changé leurs deux principales formations au niveau des gardiens et de certains joueurs, après que l’équipe égyptienne s’est qualifiée avant le match alors que les mauritaniens devaient absolument gagner et espérer la défaite de l’Algérie face au Niger.

L’Égypte a progressé dans les résultats et marqué trois buts dès la première mi-temps via Youssouf Mohamed qui a inscrit deux buts et Ahmed Abdel Jawad, tandis que l’équipe mauritanienne était absente. 

A la seconde mi-temps, l’équipe mauritanienne a mieux joué et a tenté de marquer, mais elle n’a pas réussi. Elle a même de nombreuses occasions de but avant que l’Égypte ne revienne et enregistre le quatrième but via le même Abdel Jawad.

Après plusieurs tentatives, Ould Bilal a sauvé l’honneur par un tir qui s’est stabilisé dans la cage du gardien égyptien.

Avec cette énième défaite, s’accumulent les résultats négatifs des classes d’âge de la Mauritanie, en particulier les jeunes après avoir quitté le premier tour du CAN U20, pourtant organisée à domicile.

Autant de déboires et de résultats prévus, en raison de la négligence des groupes d’âge par la FFRIM et les responsables, à l’inverse des autres pays qui considèrent comme le noyau de la première équipe et lui recherchent les meilleurs entraîneurs.

Tel est le parcours des jeunes Mourabitounes après leur échec à la CAN U20, qui a été organisée par la Mauritanie. Auparavant, le sélectionneur des jeunes, le malien Baye Ba, a été démis de ses fonctions, après des années à la tête de la structure pour préparer l’évènement ! Ensuite, la tâche a été confiée à l’entraîneur Camerounais Mauril Njoya, qui a été également viré pour insuffisance de résultats à la CAN U20 ! 

Après cet échec cuisant, la tâche n’a pas été assignée de façon officielle à un quelconque staff et peu avant le début des championnats arabes de la jeunesse, il a été fait appel à de nouveaux joueurs pour l’équipe mauritanienne de la génération 2003-2005, qui a été renforcée par des éléments issus de la jeunesse immigrée d’origine mauritanienne.

Après le rassemblement de l’équipe, la tâche d’entraînement a été aconfiée à Sid’Ahmed Tegueddi, qui ne détient pas de certificats d’entraîneur de première classe, aux côtés d’un staff composé de Mada Valili et sous la supervision du directeur technique des équipes.

Tout cela s’est négativement répercuté sur l’équipe. Il s’est avéré tout au long du tournoi que la souffrance de l’équipe est principalement due à l’absence d’entraîneur dans le choix de la combinaison appropriée et l’absence d’influence sur les joueurs et la création d’une cohésion et d’une cohérence entre eux. Les directives, tout au long des compétitions, s’articulaient autour de la défense et de la peur de l’avance vers l’attaque. Or, c’est là que le bât blesse. Tel est le calvaire de tout le football mauritanien.

Une énième déception de l’équipe de la jeunesse, qui a toujours constitué un laboratoire pour les entraîneurs qui viennent et repartent sans laisser d’empreinte ni obtenu de résultats probants. Un remake des échecs passés qui se poursuivent ad vitam æternam pour cette classe d’âge considérée partout ailleurs comme le socle du football et le vivier des clubs leaders.

Partage Social:

Actualités connexes

La CMA CGA augmente les coûts du fret maritime vers la Mauritanie

La compagnie maritime française CMA CGM a annoncé des frais supplémentaires sur le fret maritime vers l’Afrique, à compter du ...

Libération de Mohamed Ould Ghadda

L’ancien sénateur Mohamed Ould Ghadda s’est vu accorder la liberté provisoire, qui avait été emprisonné à la suite d’une plainte ...

La Mauritanie occupe le 134e rang mondial de l’indice KidsRights

La Mauritanie est classée 134e à l’échelle mondiale, de l’indice KidsRights (droits de l’enfant) pour l’année 2024. C’est ce qu’indique ...

Juil 19,2024