Les autorités continuent d’interdire les manifestations devant le palais présidentiel

Juil 07, 2021 by deyloul

La police mauritanienne poursuit la fermeture de la Place de la Liberté aux manifestants pour la troisième semaine consécutive. Ce mercredi matin, plusieurs voitures de police ont été déployées afin d’empêcher tout rassemblement possible.

L’interdiction de ces sit-in a commencé il y a deux semaines sous prétexte d’une « situation exceptionnelle », dit l’un des policiers sur la place.

Cette interdiction a coïncidé avec l’emprisonnement de l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz, il y a deux semaines, et les autorités n’ont pas donné d’explication s’il en était ainsi ou pas.

Les manifestants organisaient des sit-in Place de la Liberté devant le palais présidentiel tous les mercredis, concomitamment à la réunion du Conseil des ministres à la présidence.

Partage Social: