Des pays, dont la Mauritanie, soumettent une proposition pour renforcer le rôle des femmes

Déc 13, 2023 by maya agaly

Sept pays africains, à savoir: la Mauritanie, le Sénégal, le Mali, le Nigeria, le Tchad, la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, ont soumis une proposition « pour exiger un changement des mentalités et la professionnalisation des ONG actives dans le domaine de la condition féminine, de l’éducation, de la formation et de la participation politique.

C’est ce qui ressort d’une réunion régionale organisée par le Centre pour l’Entreprise Internationale Privée (CIPE), en coopération avec le Ministère de l’Action Sociale, de l’Enfance et de la Famille, mardi à Nouakchott, pour renforcer la pleine participation des femmes au développement et présenter des propositions de femmes dirigeantes visant à intégrer le genre dans les processus de prise de décision.

La Ministre de l’Action Sociale, de l’Enfance et de la Famille, Saviya Mint Ntahah, a déclaré dans son discours prononcé pour la circonstance : « Au cours des dernières années, les femmes mauritaniennes ont fait de grands progrès dans leur cheminement vers le progrès et la prospérité. Et ce dans plusieurs domaines: l’autonomisation économique, le soutien à l’aspect institutionnel et la protection contre la violence, les droits de l’homme, l’accès aux centres de prise de décision et la participation politique ».

Mint Ntahah a passé en revue l’ensemble des mesures prises par la Mauritanie pour la protection contre les violences faites aux femmes, notamment les plateformes multisectorielles de lutte contre les violences faites aux filles et aux femmes dans toutes les wilayas du pays, la création d’un observatoire national des violences faites aux femmes, la mise en place d’un mécanisme régional de lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles.

Il convient de noter que le Centre pour l’entreprise privée internationale, affilié à la Chambre de commerce américaine à Washington, a été créé en 1983 et s’efforce de bâtir les institutions nécessaires à une réforme économique basée sur l’économie de marché.

Partage Social:

Actualités connexes

Abuja: Levée partielle des sanctions contre le Niger par le Sommet de la CEDEAO

Lors du Sommet extraordinaire tenu aujourd’hui à Abuja, au Nigeria, par les Présidents et Chefs de gouvernement des pays membres ...

Fév 24,2024

Les avocats de Bazoum appellent la CEDEAO à intervenir pour sa libération

Les avocats de l’ancien Président nigérien Mohamed Bazoum ont appelé vendredi la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest ...

Fév 24,2024

Le joueur n°12, l’arme du FC Nouadhibou face aux Sundowns

Ce soir (16h00) au stade Cheikha Boïdiya, FC Nouadhibou affronte son invité sud-africain, les Sundowns, dans un match comptant pour ...

Fév 24,2024