La CEDEAO reconnaît le coup d’État contre Bazoum et suspend l’adhésion du Niger

Déc 14, 2023 by maya agaly

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a annoncé sa reconnaissance du coup d’État qui a renversé le président nigérien Mohamed Bazoum, et la junte militaire a pris le pouvoir dans le pays, dirigée par le Général Abdramane Tiani.

Aujourd’hui, jeudi, la CEDEAO a publié un communiqué dans lequel elle confirme que le Sommet des chefs d’État de la communauté, qui s’est tenu dimanche dernier (10 décembre), a reconnu que le gouvernement de Bazoum avait effectivement été renversé par un coup d’État militaire et, « par conséquent, à compter du 10 décembre 2023, l’adhésion du Niger a été suspendue de tous les organes décisionnels de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest, jusqu’au rétablissement de l’ordre constitutionnel dans le pays », selon le communiqué.

Le communiqué précise que la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO, jusqu’à sa 64e session ordinaire tenue le 10 décembre, a considéré ce qui s’est passé au Niger le 26 juillet comme étant une simple tentative de coup d’État et a toujours considéré Mohamed Bazoum comme le chef d’État légitime.

Aussi, l’adhésion de Niamey aux organes décisionnels de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest n’a pas été suspendue et les membres du gouvernement Bazoum ont été autorisés à représenter le Niger aux réunions officielles de l’organisation régionale, ajoute le communiqué.

Par cette décision, le Niger rejoint le Burkina Faso, la Guinée et le Mali dans la liste des pays dont l’adhésion aux organes de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest a été suspendue en raison des coups d’État dont ces pays ont été l’objet.

Partage Social:

Actualités connexes

Arrivée à Atar de 118 touristes européens

Aujourd’hui samedi, le 10e vol en provenance de France est arrivé à l’aéroport international d’Atar, avec à son bord 118 ...

INSAF commente l’accord sur l’immigration et l’affaire « Biram »

INSAF, le parti au pouvoir a déclaré son refus de surenchérir sur le Président mauritanien Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani concernant ...

Ambassadeur du Japon : La Mauritanie est un partenaire important au Maghreb et au Sahel

L’Ambassadeur du Japon à Nouakchott, Uchida Tatsukuni, a déclaré que la Mauritanie est un partenaire important pour son pays dans ...