Le Ministre de l’Éducation demande à ce que l’enseignement soit tenu à l’écart des tensions politiques

Déc 15, 2023 by maya agaly

Le Ministre de l’Éducation, Mokhtar Ould Dahi, a déclaré que l’enseignement en Mauritanie nécessite une réforme rapide et une harmonie sociale, loin des tensions politiques, précisant que toute réforme ne portera ses fruits que si les personnels éducatifs travaillent de concert, en harmonie, de même que toutes les parties concernées.

C’est ce qui ressort de la cérémonie de création et de mise place de deux organes prévus dans la Loi d’orientation de l’éducation nationale : la Commission nationale de suivi de la réforme éducative et la Commission nationale des programmes scolaires.

Ould Dahi a souligné que la Commission nationale de réforme de l’éducation est dirigée par le secrétaire général du secteur. Ses membres comprennent des cadres du secteur et d’autres secteurs (Ministère de l’Habitat, Taazour, Commissariat à la sécurité alimentaire).

Il a souligné que la discrimination positive des écoles d’excellence de cette année a permis à 87 élèves d’intégrer les écoles secondaires de Nouakchott, qui sont tous issus de familles inscrites au registre social Taazour.

Partage Social:

Actualités connexes

Le ministère de l’Intérieur convoque les partis en quête d’autorisation et ceux qui ont été « dissous par décision judiciaire »

Le Ministère mauritanien de l’Intérieur a convoqué les acteurs politiques ayant préalablement déposé des dossiers auprès de la Direction générale ...

Mar 03,2024

Retour de Ghazouani à Nouakchott après avoir participé au Sommet du GECF

Le Président mauritanien Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani est rentré ce samedi soir à Nouakchott, en provenance d’Alger, après avoir terminé ...

L’équipe nationale féminine de football U-20 affronte amicalement ses homologues d’Arabie Saoudite

La Fédération Saoudienne de Football a annoncé, samedi, via son site officiel, le lancement du camp de l’équipe nationale féminine ...

Mar 03,2024