La Mauritanie condamne le meurtre de soldats émiratis en Somalie

Fév 12, 2024 by maya agaly

La Mauritanie a condamné l’attaque qui a coûté la vie à des membres des forces armées des Émirats Arabes Unis alors qu’ils effectuaient des missions en Somalie.

Dans un communiqué, le Ministère mauritanien des Affaires Etrangères a qualifié l’attaque de terroriste et de lâche, présentant ses condoléances aux Émirats Arabes Unis.

Le Ministère de la Défense des Émirats a annoncé la mort de 4 de ses soldats et d’un officier bahreïnien, lors d’une attaque en Somalie revendiquée par les Shabaabs.

Le Ministère a déclaré dans un communiqué publié sur son compte sur la plate-forme « X » qu’ils ont été la cible « d’un acte terroriste » alors qu’ils « accomplissaient leurs tâches de formation et d’encadrement des forces armées somaliennes, ce qui relève de la coopération militaire bilatérale.

Le Ministère a indiqué que « les Émirats Arabes Unis continuent de coordonner et de coopérer avec le gouvernement somalien dans l’enquête sur cet acte terroriste criminel et lâche ».

L’agence de presse officielle des Émirats (WAM) a rapporté que les corps sont arrivés dimanche à Abu Dhabi dans un avion militaire et a diffusé des images montrant trois cercueils enveloppés dans un drapeau émirati et transportés sur la piste lors d’une cérémonie militaire solennelle.

Partage Social:

Actualités connexes

Le ministère de l’Intérieur convoque les partis en quête d’autorisation et ceux qui ont été « dissous par décision judiciaire »

Le Ministère mauritanien de l’Intérieur a convoqué les acteurs politiques ayant préalablement déposé des dossiers auprès de la Direction générale ...

Mar 03,2024

A l’invitation de son homologue qatari, le Ministre mauritanien de la Défense à Doha

Le Ministre mauritanien de la Défense, Hanana Ould Sidi, s’est rendu au Qatar pour assister à la Conférence et exposition ...

La famille de Diop, un jeune tué dans des circonstances non élucidées, accuse la police

Un jeune mauritanien dénommé Mamadou Diop » a été tué samedi soir devant le café tunisien dans la capitale, Nouakchott, ...