Pour le cinquième jour consécutif, arrestations et violences policières contre les étudiants

Mar 01, 2024 by maya agaly

Aujourd’hui vendredi, la police mauritanienne a dispersé des manifestations estudiantines organisées par l’Union Nationale des Etudiants Mauritaniens (UNEM) et l’Union Générale des Etudiants Mauritaniens (UGEM), devant l’Institut Supérieur de Comptabilité et d’Administration des Entreprises (ISCAE).

La police a utilisé des gaz lacrymogènes et des matraques pour disperser les étudiants et a également arrêté certains militants des deux syndicats ainsi que des étudiants.

En revanche, la grève des étudiants des établissements d’enseignement supérieur s’est poursuivie pour la deuxième journée consécutive, en solidarité avec leurs collègues de l’ISCAE.

C’est le cinquième jour consécutif que la police mauritanienne disperse les protestations étudiantes, qui ont débuté lundi dernier pour dénoncer ce qu’ils appellent des « critères injustes dans l’octroi des bourses universitaires », « la réduction drastique de l’aide sociale » et « l’autisme par aux revendications des étudiants », selon leurs termes.

Partage Social:

Actualités connexes

La Tunisie accueille une réunion consultative sur une nouvelle alliance Maghrebine

Le Président tunisien Kaïs Saïed et ses homologues algérien et libyen tiendront demain, lundi, une réunion « consultative » pour ...

Avr 21,2024

Ghazouani entame sa visite à Nouadhibou

Le Président mauritanien, Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, a quitté ce dimanche soir Nouakchott, en direction de Nouadhibou, la capitale économique, ...

Washington accepte de retirer ses forces du Niger

Samedi, les États-Unis ont accepté de retirer leurs forces du Niger, après des entretiens à Washington entre des responsables du ...

Avr 20,2024