Algérie : Décès du fils d’un dirigeant de parti aux frontières avec le Mali

Juin 08, 2024 by deyloul

En Algérie, le parti du « Rassemblement pour la Culture et la Démocratie » (RCD), du camp de l’opposition, a annoncé le meurtre d’un fils de l’un de ses dirigeants, survenu aux frontières malienne. Le triste événement est lié à la crise politique intérieure de ce pays voisin, dont les relations avec l’Algérie se sont détériorées ces derniers mois.

Le « Rassemblement » a indiqué le fils cadet du dirigeant Abdalla Boutani a été assassiné au sud de la région de Tamanrasset (1800 km au sud) par des hommes armés actifs au nord du Mali, selon un communiqué du RCD, sans plus de détails sur la date, le lieu et les circonstances de l’exécution.

Des sources au sein du parti ont confirmé que le fils du leader a été victime d’un « conflit de longue durée » dans le nord du Mali et ont appelé le Rassemblement pour la Culture et la Démocratie à « rechercher une solution politique pacifique à la crise dans le nord du Mali ».

La formation a également exhorté la diplomatie algérienne à « se concentrer davantage sur les menaces dans la région ».

L’Algérie a exprimé ses « regrets » face à la décision de l’autorité militaire de transition au Mali, dirigée par le Colonel Assimi Goïta, d’annuler « l’accord de paix » interne au début de 2024.

La décision porte sur l’arrêt de la médiation algérienne dans le conflit, qui se poursuit depuis 2015, date de signature de l’accord à Alger.

Le ministère algérien des Affaires étrangères avait aussitôt déclaré dans la foulée que la décision du gouvernement malien « aurait des effets négatifs sur le terrain », soulignant qu’elle sert plutôt l’intérêt des groupes armés. D’autant que ces derniers sont répartis partout au Mali et y commettent des attaques lorsque le conflit s’intensifie entre l’armée et l’opposition, retranchée à la frontière nord avec l’Algérie.

Partage Social:

Actualités connexes

Niger :  »Evasion de détenus djihadistes de la prison de Koutoukalé »

De nombreux djihadistes détenus se sont évadés de la prison de Koutoukalé ce vendredi. Le centre pénitentiaire de haute sécurité ...

Juil 12,2024

Mauritanie : Le PAM est confronté à un déficit de financement de 15,1 millions $ pour agir

Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) a annoncé qu’il fait face actuellement à un déficit de financement de 15,1 millions de ...

Le Tribunal exige une expertise technique dans le dossier « Ould Ghadda »

Le président du Tribunal pénal a demandé expertise technique dans le dossier de l’ancien sénateur Mohamed Ould Ghadda, accusé par ...