La coalition de Biram accuse l’Intérieur de provoquer  »une situation confuse »

Juil 02, 2024 by deyloul

La coalition qui soutient le candidat à la présidentielle, Biram Dah Abeid, a déclaré que les autorités mauritaniennes, en l’occurrence le Ministère de l’Intérieur, sont « concernées et responsables, avant tout, de créer un état de confusion et de l’avoir préparé dès les premiers jours de la campagne, pour justifier une situation tendue. Ils ont ensuite poursuivi par le déploiement des militaires sur les places et les rues publiques.

Ce faisant, ils ont perturbé la vie quotidienne du citoyen mauritanien en fermant les magasins, les principaux marchés, la voie publique.

Ils ont diffusé des rumeurs malveillantes et une propagande obscurantiste sur les réseaux sociaux.

La coalition a affirmé dans un communiqué publié lundi soir : « Lors de sa dernière conférence de presse, dans un contexte militarisé intimidant, la manière dont le Ministre s’est exprimé a présenté un tableau effrayant, suggérant l’existence d’une crise sécuritaire et décrivant le pays comme s’il venait de subir un coup d’État militaire ».

Le communiqué de la coalition a qualifié la sortie médiatique du Ministre de l’Intérieur comme étant « l’une des pires formes de dictature politique, une violation du principe de démocratie et un coup d’État contre les choix du peuple ».

« L’accusation contenue dans la déclaration du Ministre est dénuée de fondement. Elle n’est pas basée sur des preuves et ne fournit aucun argument. Accuser un candidat particulier de racisme et ses partisans de démagogie, d’opportunisme, d’adolescence et d’immaturité, comme l’a fait le Ministre dans son communiqué, revient à accuser cle peuple mauritanien et ceux qui ont voté pour ce candidat de racisme, de démagogie et d’infériorité. Cela rabaisse tout un peuple et le diminue », lit-on dans le communiqué.

Partage Social: