Guinée : Un premier cas du virus de Marburg a été détecté

Août 10, 2021 by deyloul

Les autorités sanitaires guinéennes ont confirmé, hier lundi, l’enregistrement d’un cas d’infection par le virus de Marburg dans la préfecture de Guéckédou, dans le sud du pays, au sein d’un village situé dans une région forestière proche des frontières avec la Sierra Leone et le Liberia.

Il s’agit du premier cas de cette maladie hautement virulente et provoquant une fièvre hémorragique en Afrique de l’Ouest.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, le virus de Marburg (nommé d’après Marbourg, la ville allemande où il est apparu pour la première fois en Europe) est une maladie très dangereuse, hautement virulente qui provoque une fièvre hémorragique, des céphalées intenses et un éventuel malaise. Il est aussi dangereux que le virus responsable d’Ebola, que les autorités guinéennes ont annoncé avoir éradiqué il y a quelques jours. 

Il s’agit d’un homme décédé le 2 août et dont les symptômes remontent au 25 juillet. Les analyses ont été faites par le laboratoire national de fièvres hémorragiques en Guinée, ce que confirme l’institut Pasteur de Dakar.

Le virus de Marburg appartient à la même famille qu’Ebola. La maladie commence de façon soudaine par une forte fièvre et d’intenses céphalées. La majorité des malades manifestent, au bout de 7 jours, avec un taux de létalité de 24 à 88%, selon la souche du virus et la qualité de la prise en charge du malade. 

Sur le continent africain, des flambées précédentes et des cas sporadiques ont été signalés en Afrique du Sud, en Angola, au Kenya, en Ouganda et en République démocratique du Congo. Mais c’est la première fois que le virus est détecté en Afrique de l’Ouest.

Partage Social:

Actualités connexes

La Fédération égyptienne de football discute avec la CAF du report de son match contre la Mauritanie

La Fédération égyptienne de football a entamé des négociations avec la Confédération africaine de football (CAF) pour discuter de la ...

Juil 19,2024

La CMA CGA augmente les coûts du fret maritime vers la Mauritanie

La compagnie maritime française CMA CGM a annoncé des frais supplémentaires sur le fret maritime vers l’Afrique, à compter du ...

Libération de Mohamed Ould Ghadda

L’ancien sénateur Mohamed Ould Ghadda s’est vu accorder la liberté provisoire, qui avait été emprisonné à la suite d’une plainte ...