Affaire Ghali : Arancha González Laya appelée à comparaître devant le juge

Sep 21, 2021 by deyloul

Le chef du tribunal d’instruction numéro 7 de Saragosse, Rafael Lasala, qui enquête sur l’arrivée en Espagne de Brahim Ghali, entré sur le territoire sans se soumettre au contrôle des passeports ni aux douanes, a convoqué l’ancienne ministre des Affaires étrangères, Arancha González Laya, à une audition, rapporte La Razón, en tant personne mise en examen ». Cette affaire avait suscité un dangereux conflit diplomatique avec le Maroc. 

Pour des raisons procédurales, car son lieu de résidence n’a pas pour l’heure pas été déterminé, pour lui remettre en personne sa convocation, aucune date n’a été fixée pour la comparution d’Arancha González, qui a été écartée du gouvernement après l’aggravation de la crise entre Rabat et Madrid. Selon des sources judiciaires, citées par la presse espagnole.

Cette convocation intervient à la suite des révélations du diplomate Camilo Villarino, directeur de cabinet de l’ex-ministre Arancha González, au juge d’instruction Rafael Lasala. Il avait dit que celle-ci lui avait donné l’ordre d’organiser l’entrée « discrète » du chef du Front Polisario, autorisant l’atterrissage, le 18 avril 2021, à la base de Saragosse, de l’avion de la présidence algérienne. Ibrahim Ghali était venu en Espagne pour traitement (dans un hôpital de la ville de Logroño, dans la province de La Rioja, située au nord de l’Espagne) « pour des rasions humanitaires », eu égard à son état de santé grave, suite à son atteinte par le Covid-19.

Partage Social:

Actualités connexes

Niger :  »Evasion de détenus djihadistes de la prison de Koutoukalé »

De nombreux djihadistes détenus se sont évadés de la prison de Koutoukalé ce vendredi. Le centre pénitentiaire de haute sécurité ...

Juil 12,2024

Mauritanie : Le PAM est confronté à un déficit de financement de 15,1 millions $ pour agir

Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) a annoncé qu’il fait face actuellement à un déficit de financement de 15,1 millions de ...

Le Tribunal exige une expertise technique dans le dossier « Ould Ghadda »

Le président du Tribunal pénal a demandé expertise technique dans le dossier de l’ancien sénateur Mohamed Ould Ghadda, accusé par ...