Coronavirus. 1 décès. 41 nouveaux cas positifs

Sep 30, 2021 by deyloul

Le ministère de la culture, de la Jeunesse, des Sports et des Relations avec le Parlement a organisé, ce jeudi matin à Nouakchott, une journée de concertation autour du projet de Stratégie Triennale de la Culture pour la période 2022-2024.

Cette journée permettra aux participants de discuter le contenu de la stratégie pour approfondir, le corriger et le compléter.

Elle sera sanctionnée par la mise sur pied d’une commission nationale chargée de la collecte, de la documentation et de la publication des contes, récits et autres composantes de la littérature en langues nationales (hassanya, poular, soninké et wolof).

Dans son discours d’ouverture, le ministre de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Relations avec le Parlement, Moktar Ould Dahi, a indiqué que la culture a été toujours, à travers le temps, un gage de la sécurité et d’harmonie, soulignant que les hommes de culture étaient des artisans de stabilité.

Moktar Ould Dahi a précisé que parmi les nouvelles formes de culture, le théâtre peut jouer un rôle important dans la réalisation de passerelles sociales entre les différentes composantes de la Nation.

Il a ajouté que les musées sont un moyen essentiel de la compréhension culturelle de même pour les diverses expositions qui reflètent le niveau d’échange culturel positif qui a marqué par le passé la Mauritanie.

« Il est nécessaire de réhabiliter tous les canaux culturels de respecter davantage les musiciens et les acteurs du secteur  » , a-t-il dit avant de poursuivre « nous devons également encourager les détenteurs de bibliothèques et les producteurs de matériaux artisanaux ».

Le ministre a noté que son département compte beaucoup sur les participants pour enrichir cette stratégie et sa mise en œuvre.

Je n’oublie pas la poésie, celle en arabe, qui peut contribuer à la compréhension entre les peuples. En effet la stratégie Triennale de la culture en Mauritanie s’inspire du programme du Président de la République, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, qui est un programme réaliste du point de vue des moyens que du temps de réalisation, a rappelé Moktar Ould Dahi.

En effet le ministère est ouvert par toutes les propositions et idées aux acteurs du secteur. Le monde est aujourd’hui marqué par les mutations que connaissent les sociétés du fait de la mondialisation de l’internet. Ce qui peut influencer sur l’identité des peuples. Je vous rappelle que la Mauritanie est un pays de culture, d’acteurs culturels et d’intellectuels qui sont à la hauteur de l’espoir placé en eux dans ce domaine. Notre espoir est de bâtir une identité unificatrice de ses habitants, a conclu, le ministère de la culture, de la Jeunesse, des Sports et des Relations avec le parlement.

Les participants ont par la suite formé deux groupes dont le premier se penche sur la culture et le patrimoine (l’archéologie, le livre (manuscrit), la poésie, villes anciennes, patrimoine culturel musique) et le second sur les beaux-arts.

L’atelier s’est déroulé en présence du président de la HAPA, du hakem de Nouakchott Ouest, des responsables du ministère de la culture, de la société civile et des acteurs de la culture.

Partage Social:

Actualités connexes

Biram : « Ghazouani a gagné en 2919 en raison de l’absence de la surveillance des bureaux de vote par l’opposition »

Le candidat Biram Dah Abeid a déclaré que la victoire en 2019 du Président sortant, candidat à sa propre succession, ...

Ghazouani depuis le Hodh : « Celui qui porterait atteinte à la sécurité des Mauritaniens en subirait les conséquences. Le Mali est un pays voisin »

Le candidat à la présidentielle Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani a entendu des appels pour l’envoi de l’armée mauritanienne au Mali. ...

La campagne d’El-Eid appelle à cesser les violations de la loi de publicité politique

Le candidat à la présidentielle El-Eid Mohameden Mbarek a appelé l’Autorité de Régulation de la Publicité à prendre des responsabilités ...