Des oulémas et faqih demandent aux autorités d’appliquer la Charia

Juin 18, 2021 by deyloul

Nombre d’imams et oulémas mauritaniens ont demandé l’application de la loi islamique et ce lors d’une manifestation place de la liberté, en face au palais présidentiel.

L’érudit Mohamed El Hassen Ould Dedew a déclaré que « la doléance de l’application de la Charia n’est pas liée avec un évènement précis, pas plus qu’il ne s’agit de demander le sang d’une personne déterminée. Il s’agit d’un devoir, qui ne tombe pas du fait du retard dans son accomplissement.
Par conséquent, la Charia est exigible en tous temps en tous lieux ».
L’ancien député Mohamed Yeslem Ould Abdallahi, dit Sellami, a affirmé que l’application de la Charia ne concerne pas uniquement les sanctions des actes répréhensibles, donc le droit pénal, c’est aussi l’unité nationale, la prospérité de l’économie, la fourniture des services de santé et le respect des deniers publics.

La place de la liberté a été le lieu d’un sit-in de protestation la semaine dernière auquel des imams et faqih avaient pris part.

Des slogans identiques et des doléances similaires avaient été brandis et scandés par les protestataires qui avaient le même mot d’ordre : l’application de la Charia.

 

 

Partage Social:

Actualités connexes

France : La délégation mauritanienne arrive pour participer aux Jeux Olympiques Paris 2024

La délégation de la Mauritanie, qui participe aux Jeux Olympiques de Paris 2024, est arrivée ce matin dans la capitale ...

Juil 23,2024

La sprinteuse Sellem-Bouha représente la Mauritanie aux Jeux Olympiques de Paris 2024

Sellem-Bouha Mint Sidi représente la Mauritanie aux Jeux Olympiques de Paris 2024 aux épreuves d’athlétisme. La sprinteuse courra les 100m ...

Juil 23,2024

Trois personnes morts dans un village frontalier entre la Mauritanie et le Mali

Des sources spécifiques à Taqadoumy ont révélé que  »l’armée malienne est entrée dimanche 21 juillet 2024 au village dit  »Kerfi », ...

Juil 23,2024