Pour la deuxième semaine consécutive, le gouvernement empêche les sit-in devant le palais

Juin 30, 2021 by deyloul

La police mauritanienne a empêché, mercredi matin, à Nouakchott, les sit-in protestataires que des manifestants envisageaient de faire devant le palais présidentiel pour demander justice.

Des éléments de la police, présents sur la place de la liberté, en ont informé les organisateurs de manifestations, dès leur arrivée, les autorités ayant décidé de n’autoriser aucun rassemblement populaire ce mercredi.

Les sit-in prévus étaient nombreux et variés: les étudiants de l’université Abdoulaye bin Yacin, les débiteurs de Cheikh Ridha et les employés du secrétariat exécutif de lutte contre le Sida.

L’interdiction de ces manifestations, ainsi que celles de la semaine dernière, est due aux mêmes raisons: « la situation d’exception ».

Partage Social:

Actualités connexes

La Tunisie accueille une réunion consultative sur une nouvelle alliance Maghrebine

Le Président tunisien Kaïs Saïed et ses homologues algérien et libyen tiendront demain, lundi, une réunion « consultative » pour ...

Avr 21,2024

Ghazouani entame sa visite à Nouadhibou

Le Président mauritanien, Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, a quitté ce dimanche soir Nouakchott, en direction de Nouadhibou, la capitale économique, ...

Washington accepte de retirer ses forces du Niger

Samedi, les États-Unis ont accepté de retirer leurs forces du Niger, après des entretiens à Washington entre des responsables du ...

Avr 20,2024