Directeur de la sûreté : la police n’applique pas les procédures de façon professionnelle

Août 24, 2021 by deyloul

Le directeur général de la sûreté nationale, le Général Mesgharou Ould Sidi, a déclaré, dans une note de service en date de mardi, que « les procédures menées par la police nationale pour l’application du couvre-feu nocturne ne se déroulent pas de façon professionnelle et étudiée, bien que 18 mois se soient découlés depuis l’entrée en vigueur de l’interdiction de mouvement ». 

En conséquence, le directeur de la sécurité a décidé de prendre les mesures suivantes :

1. Rassemblement au siège de l’unité concernée au moins une heure avant le départ, pour s’assurer de la présence des éléments, de la disponibilité des véhicules et de la réception du matériel consacré à l’opération.

2. Lors du rassemblement quotidien des éléments par jour, les instructions générales et particulières aux éléments de chaque patrouille sont renouvelées par les officiers responsables du secteur.

3. Les patrouilles doivent être dirigées par des sous-officiers capables de commander les hommes et de comprendre les instructions.

4. Les officiers doivent aborder leurs éléments et les former sur le terrain sur les méthodes professionnelles de travail.

5. Les membres de la patrouille ne doivent pas être inférieurs à 4 du début de la ronde jusqu’au retour au point de départ.

6. Dès le début du couvre-feu, des patrouilles mobiles doivent être affectées à la fermeture des boutiques et empêcher le déplacement des passants. Les patrouilles doivent reprendre leur travail toutes les heures.

7 – Arrestation des passants et récupération des clés des véhicules contrevenants au siège de la patrouille jusqu’à leur renvoi au commissariat compétent.

8. À la fin du travail de la patrouille à 6 h 30, le chef de poste doit assister au siège de l’unité en présence des éléments avec leur équipement devant l’officier de permanence, avec un rapport détaillé de leur travail.

La note de travail a enfin souligné la nécessité de respecter ces procédures, de façon stricte, insistant sur le fait que de telles directives comportent des sanctions.

Partage Social:

Actualités connexes

Abuja: Levée partielle des sanctions contre le Niger par le Sommet de la CEDEAO

Lors du Sommet extraordinaire tenu aujourd’hui à Abuja, au Nigeria, par les Présidents et Chefs de gouvernement des pays membres ...

Fév 24,2024

Les avocats de Bazoum appellent la CEDEAO à intervenir pour sa libération

Les avocats de l’ancien Président nigérien Mohamed Bazoum ont appelé vendredi la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest ...

Fév 24,2024

Le joueur n°12, l’arme du FC Nouadhibou face aux Sundowns

Ce soir (16h00) au stade Cheikha Boïdiya, FC Nouadhibou affronte son invité sud-africain, les Sundowns, dans un match comptant pour ...

Fév 24,2024